Théorie U et AikiCom

theorie U et Aikicom- theory U

Un monde en crise ou en transformation?

Nos sociétés traversent une série de crises et les réponses qui sont apportées semblent vaines et tout semble indiquer que ces crises sont plus la manifestation d'une transformation profonde que de simples soubresauts conjoncturels.

Ce qui caractérise la situation actuelle porte un nom: fragmentation. Cette fragmentation se décline de différentes façons: fragmentation écologique, fragmentation sociale et fragmentation individuelle. La fragmentation écologique est évidente: épuisement des ressources de la planète, pollution et déchets envahissant, bouleversement de séco-systèmes. La fragmentation sociale prend la forme de scission entre les groupes de personnes: riches et pauvres, pays du nord et du sud, patrons ouvriers, et engendrent violence, drames humains et injustices sociales. Enfin, la fragmentation individuelle est la déconnexion entre soi et Soi, entre qui je suis sur base de mon passé et qui je serai demain, entre notre manière de vivre, nos choix, nos actes et la personne que nous aspirons d'être. Cette déconnexion à soi se matérialise par le nombre croissant de maladies, de burn-out, de dépressions et même de suicides.

Dépasser les blocages

Si plus personne ne songe à contester que nous allons dans le mur si nous continuons de vivre sans modifier nos comportements, nous montrons la même unanime impuissance à prendre les bonnes décisions et à les muter en actes qui changent les choses.
Réchauffement climatique, épuisement des ressources de la planète, aggravation des inégalités, travail raréfié, radicalisation et violence entre les personnes, les communautés, les genres, pas un domaine n’échappe à notre immobilisme que la mondialisation aggrave.

Entrer dans le dialogue

Les approches de changement n’en finissent pas de chercher la méthode qui permettra de dépasser le blocage apparent dans laquelle nos sociétés, nos entreprises et nous-mêmes semblent figés.

La théorie U est une des théories qui vient apporter une piste intéressante en proposant de chercher les réponses dans l’intuition, dans un futur émergent, plutôt que de repasser les solutions du passé. La courbe en U nous invite à laisser de côté les discussions stériles où nous ne faisons que chercher à reconnaître ce que nous connaissons déjà et à nous ouvrir au champ, à l’espace qui nous englobe et dont nous faisons partie.

Ce dialogue restaure la connexion comme remède aux fragmentations décrites ci-dessus.

In-corporer la théorie U

L’AïkiCom cherche dans la même direction. Le Aï de harmonie et le Ki de l’énergie est l’invitation à descendre en nous, à partir de nous, de notre centre et à nous reconnecter à ce qui nous entoure pour qu’émerge l’action juste.
Lorsque la théorie U s’allie à l’AïkiCom, nous passons du domaine des idées à celui de l’être in-corporé, du domaine des idées à celui de l’action.

Le corpus de la théorie U est intelligent et semble avoir mis le doigt sur des principes essentiels.
L’AïkiCom développe des pratiques qui visent à vivre ces principes à travers le corps, par le corps.
A défaut, nous risquons de rester dans le domaine cognitif et dans l’illusion d’être ailleurs.

L’AïkiCom emprunte un chemin similaire à la théorie U et répond à une fragmentation supplémentaire, celle du corps et de l'esprit.

On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré, nous a dit Albert Einstein. C’est ainsi que l’esprit seul ne peut nous sortir de la pensée individualiste, coupé du problème, distante et cherchant chez l’autre le problème dont il est lui-même partie.

aikicom-walk-your-talkAïkiCom réunifie le corps à l’esprit. Le sens que nous donnons aux événements est connecté à l'expérience corporelle. Si plus personne ne nie l'importance du corps, la prise de conscience reste encore trop souvent limitée à une compréhension mentale non suivie d'effets dans les comportements.

Le travail consiste à mobiliser notre énergie (Ki) pour restaurer la connection et l’harmonie (Aï) entre corps et esprit, conscient et inconscient, soi et l’autre, nous et eux, les Hommes et la Nature.

  • Centrage qui nous ramène à soi et nous connecte à ce qui nous entoure et à l’autre.
  • Présence et perception qui nous ouvre au monde
  • Action à partir de soi dans un échange constant qui prend en compte le feedback de nos actes.
  • Vision large qui nous englobe nous et toutes les parties prenantes

Voilà quelques unes des lignes de force que l’AïkiCom propose pour nourrir ce courant neuf de réflexion à laquelle participe la théorie U.