présence

Métro, centrage, présence à soi

La bouche de métro avale goulument les navetteurs. Les corps se frôlent, les regards se perdent dans la foule qui bruisse des grésillements s’échappant des casques de lecteurs MP3.

la porte d’ascenceur

Vivre dans la présence, du moins le plus possible. En tout cas saisir chaque instant que la vie offre pour revenir à soi et s’ouvrir à ce qui se présente.