Il y a de l'or dans l'ordinaire

Il y a de l'or dans l'ordinaireLorsqu'on interroge des personnes ayant vécu des moments difficiles, décès, accident, catastrophe et qu'on leur demande ce qui leur revient à l'esprit des moments de bonheur, tous évoquent des petits moments du quotidien, un sourire, une odeur de café le matin, le bruit d'une porte qui s'ouvre au retour du travail, un bisou devant la porte d'une école.

Jamais ils évoquent ces moments extraordinaires si attractifs et apparemment tellement désirés. L'envie de vivre des moments extraordinaires sensés nous apporter le bonheur peut nous faire passer à côté de ces précieux petits moments du quotidien. Ces instants ordinaires dont on ne goûte la saveur qu'une fois passés.

Nous avons le choix de les reconnaître au moment où nous les vivons ou de les éclipser en nous focalisant sur d'hypothétiques futurs moments intenses. Voir ces pépites même minuscules ou attendre le jackpot, un choix posé dans le présent.

Il y a de l'or dans l'ordinaire