empathie

Vivre normalement

Est-ce possible de vivre normalement
quand des personnes sont dans le désespoir ou se font tuer,
quand des personnes mal intentionnées exploitent la douleur de ceux qui n’ont d’autre choix que de faire fructifier le business malsain pour chercher un lieu de vie et de survie,
quand des politiques sensés nous représenter n’agissent ou agissent mal dans la seule optique de rester élus et ont perdu toute vision politique à moyen ou long terme.

Sommes-nous faits pour l’empathie ?

Cette qualité qui fait tellement new-age dans ce monde où le struggle for life semble la règle et la solidarité le slogan que l’on aime à répéter mais dont on n’ose pas dire qu’une fois dans le vrai monde il est indispensable de se protéger voire d’attaquer. Manger ou être mangé est le défi qui prend toute sa force en période de crise. Le cerveau reptilien active nos réflexes de survie et rétrécit le champ d’action de solidarité à ceux qui nous sont proches, tout proches.

Pourtant il semble bien que nous soyons biologiquement conçu pour la solidarité et l’empathie.