Une vie sans conflit, cela n’existe pas !

Alors autant bien les gérer.

Selon nos tempéraments et notre histoire nous avons tendance à

  • éviter les conflits

avec le risque d’encaisser
ou
d’exploser par après

  • monter dans les tours directement

la meilleure défense n’est-elle pas l’attaque?
et puis vous avez trop accepté par le passé, non?

  • être paralysé, incapable de réagir ou la tête dans le sable et attendre que cela passe

car vous êtes convaincu.e que nous vivons dans un monde de requins
que vous êtes épuisé.e, déçu.e, désabusé.e, découragé.e

J’ai vécu ces situations. Aucune ne m’a apporté la paix dans ma vie.

Soit je luttais … et je m’épuisais

Soit j’abandonnais et je me réfugiais dans ma caverne.

Et puis j’ai découvert la Bienveillance Martiale

 

 

Oui, ma vie a changé

.. le jour où j’ai découvert que 40 années de pratique de l’aïkido combinée avec d’innombrables formations en développement personnel et particulièrement la PNL (Programmation Neurolinguistique), l’hypnose éricksonienne et la CNV (communication non violente) m’ont amené à concevoir l’ AïkiCom !

 

Bienveillance

Un mot qui résume une attitude de vie qui consiste à agir en étant attentif à ce que les choses aillent vers un mieux.
La psychologie positive a montré que les personnes heureuses sont entourées de gens qui le sont. Oeuvrer à plus de bien-être en nous et autour de nous est assurément une recette pour une vie heureuse.

Mais nous ne vivons pas dans un monde de bisounours et donc il faut ajouter le qualificatif « martial »

Martiale

Et oui, nous ne vivons pas dans un monde parfait … loin de là, même!

C’est pourquoi la bienveillance doit être martiale.

Martiale veut dire:

  • je m’engage dans la bienveillance et je me bats (au sens métaphorique d’engager mon énergie, ma volonté, avec persévérance et assertivité) pour rester dans cette attitude … même si une autre personne nettement moins regardante tente de m’en écarter par ses provocations, ses jugements, ses comportements manipulateurs, agressifs voire violents.
    (si une personne agressive m’amène à devenir agressif, cela fera deux personnes agressives au lieu d’une, non?)
  • agir dans la bienveillance ne veut pas dire être béni oui-oui, céder et s’oublier sous prétexte que l’autre est véhément, insistant ou lourd. Agir dans la bienveillance commence par être bienveillant avec soi-même même si ne s’arrête pas là et s’ouvre à la bienveillance pour l’autre.
    Il n’est pas possible de s’entendre tout le temps avec tout le monde et si je vois que je ne peux y arriver avec cette personne, aujourd’hui, je me positionne dans la clarté … et je passe à autre chose.

Même si je m’engage dans la bienveillance,
je suis conscient que je ne peux m’entendre avec tout le monde, ni tout le temps
et je sais également que 
le monde est vaste et plein de personnes avec qui je peux m’entendre dans la bienveillance

Vous voulez en savoir plus ?

Inscrivez-vous à la lettre d’info

ou contactez-moi