Vision

J’ai conçu et développé l’AïkiCom avec une vision:

Dépasser nos comportements égocentrés, dépasser le « moi-je » pour s’aventurer dans le monde du « nous »

Oser regarder le conflit autrement que comme une épreuve qui nous met dans tous nos états à un point tel que nous les évitons

Oser regarder le conflit autrement que comme l’espace où nous devons écraser l’autre pour ne pas qu’il nous écrase

Sortir de la solitude de l’ego

en accueillant qui je suis, en m’acceptant tel que je suis et m’engageant résolument dans ma voie d’évolution personnelle

en développant cette sensation d’être moi mais connecté aux autres et au monde qui m’entoure

Prenant conscience que nous allons droit dans le mur si nous continuons de donner notre consentement tacite à ce mode de vie consommateur inconscient qui épuise notre seule planète et qui ne dure que parce que nous refusons de voir les populations exploitées pour rendre possible notre confort du moment

Redevenir acteur de notre vie et assumer notre rôle de citoyen du monde

Changer le paradigme d’une vie où seuls les meilleurs survivent pour une vie où la solidarité intelligente nous ouvre la voie d’une nouvelle Humanité.

Apprendre par le corps ce que la tête comprend mais est incapable d’appliquer dans nos comportements

Harmoniser corps, esprit et émotion, dimensions complémentaires du tout qui me constitue

Rester connecté à la réalité de la vie: si je développe ce sentiment de connexion avec moi, les autres et la nature dont je fais partie, j’ouvre une dimension spirituelle ou transpersonnelle mais celle-ci reste ancrée dans mon expérience concrète. Je ne crois rien que je n’aie expérimenté et qui donne sens à ce que je vis

La vie n’est pas un long fleuve tranquille et je m’attends à devoir faire face à des difficultés, des conflits. Je ne vis pas dans un monde de bisounours et dès lors je suis conscient de la nécessité de conserver une attitude martiale.

Cette martialité n’est pas le combat pour détruire, c’est le combat mobilisateur de mon énergie. Pour dépasser l’inertie, pour dépasser l’entropie et participer à construire un monde meilleur et rester dans la bienveillance qui rend la vie plus douce malgré ses vicissitudes.

Je m’engage dans la voie de la bienveillance. Cette bienveillance n’est pas naïve mais elle est déterminée. Je respecte que d’autres puissent refuser cette dynamique car je respecte leur autonomie et parce que je sais que le monde est plein de personnes sensibles à cette bienveillance. Je compte sur une « contamination positive » des valeurs de bienveillance et de connexion pour que celles ou ceux qui hésitent à s’engager dans la voie de la bienveillance efficace comprennent que les désirs les plus égocentrés sont assouvis par les effets de la bienveillance et de la coopération ( le bonheur se vit dans le partage, l’efficacité de la coopération se démontre aisément par l’économie de l’énergie perdue à vivre l’agressivité)

De partager cette vision et d’accueillir celles et ceux qui veulent contribuer à développer ensemble l’attitude Aïki qui vient concrétiser cette vision