De l'Aïkido sans chute à la Pleine Conscience par le Mouvement Aïki

L’aïkido, vous connaissez? Art martial japonais non-violent qui utilise l’énergie de l’attaque plutôt que de s’y opposer et ainsi alimenter la spirale de la violence, l’aïkido est une véritable philosophie de vie.

aikido chute projectionLa pratique de l’aïkido, comme la plupart des arts martiaux, exige d’être en bonne condition physique. Nombreux sont ceux qui sont intéressés par les enseignements de cet art martial mais sont réticents à l’idée de s’inscrire dans un dojo d’aïkido. Qu’ils aient découvert l’aïkido sur le tard ou n’aient pas (ou plus) la condition physique adéquate pour une pratique régulière, bien souvent, ce qu’ils appréhendent, c’est l’idée de devoir exécuter ces chutes si spectaculaires à observer mais dont ils redoutent les effets sur leur corps.

Heureusement, il est possible d’envisager une pratique plus douce qui va dans le sens d’une recherche de sensation, de finesse de perception ouvrant la porte à un aïkido qui devient un apprentissage corporel d’un art de vivre.

La pratique de l’aïkido telle qu’on la rencontre dans la plupart des dojos n’est pas incompatible avec cette recherche. L’essentiel est de savoir ce que l’on recherche. Pour beaucoup, la pratique de l’aïkido répond à un autre besoin, celui d’une pratique physique intense et entière, une recherche de perfection de geste, une esthétique du mouvement qui joue la corde de l’exhibition au sens étymologique de montrer, d’exhiber à la vue. C’est dans ce contexte que la chute trouve sa pleine pertinence. La chute, de par sa dimension  spectaculaire montre ce que la pratique de l’aïkido ne peut pas montrer. C’est la vitrine de l’aïkido, le point d’orgue du mouvement circulaire amplifié par le hakama, ce pantalon noir, large qui donne cette élégance particulière à l’aïkidoka.

Dès lors que la pratique de l’aïkido se désintéresse de cette dimension d’exhibition, elle peut aisément se passer de la chute. La recherche ne vise plus à démontrer mais à découvrir et cette exploration est personnelle même si elle se pratique à deux.

C’est là sans doute la richesse de l’aïkido sans chute. Elle recentre le pratiquant sur son cheminement mais le maintient dans l’interaction. Le travail à deux est en effet le garant du délicat équilibre entre art martial interne et externe. La recherche reste connectée à la martialité mais le combat n’est plus au centre. Il est le cadre, l’origine, le contexte. il doit rester présent sous peine de transformer la pratique en une danse où ne subsiste que la dimension esthétique mais n’a plus besoin de s’imposer.

L'aïkido sans chute est avant tout une pratique en pleine conscience. C'est pourquoi je lui préfère le nom de pratique de Pleine Conscience par le Mouvement Aïki ou PCMA.

La PCMA n’est peut-être plus vraiment de l’aïkido (c’est du moins ce qu’avancent les partisans de l’aïkido pratiqué couramment) mais il reste éminemment Aïki.

aikido sans chute aikicomElle est Aïki dans sa recherche des principes et de l’esprit qui sous-tendent l’art martial créé par Morihei Ueshiba. La PCMA s’inscrit résolument en dehors d’une pratique d’aïkido « sportive », Elle s'inscrit dans l'étude et la pratique consciente du mouvement et du geste.

 
 
 
 

Vous aimerez aussi


Pertubation

Elle avait rendez-vous à 18 heures. Pour son ex qui n’a pas digéré le divorce qu’elle avait voulu, tout est bon pour la contrarier et le seul moyen qui lui reste est de perturber le rendez-vous du jour de changement de garde des enfants. Une épée de Damoclès. Pourtant cette fois tout était arrangé. De […]


AïkiCom et les 4 éléments

Une vidéo qui vous présente les 4 éléments découverts lors d'une formation "embodiment" dirigée par Mark Walsh. Les 4 éléments, c'est l'air, la terre, l'eau et le feu. Chacun de ces éléments traduisent des qualités comme des défauts pour des tempéraments-types. Cette vidéo les explore et les met en lien avec les modèles de l'AïkiCom


Courbe l’échine

L’échine, mot désuet désignant notre colonne vertébrale que l’on retrouve dans l’expression « épine dorsale ». L’échine est donc cette partie du corps qui nous élève, qui nous permet de nous redresser pour atteindre le ciel. Lorsque je me redresse et me place dans ma verticalité, je gagne mon statut d’être humain dans toute sa […]


Transformer l'anxiété liée au Coronavirus en vigilance

La crise du coronavirus (CV dans le texte ci-dessous) et les mesures de confinement peuvent créer une certaine anxiété. Le travail ci-dessous a été effectué avec une personne angoissée par tout ce qui se dit autour du coronavirus et surtout la manière de se comporter en rue et dans les magasins. Il consiste en un […]


Centre somatique et cognitif, le centrage

Un commentaire qui éclaire les participants aux formations AïkiCom qui me disent parfois: je ne "sens" pas mon centre somatique. Je ne sais pas quoi sentir Le centre somatique n'a pas de conscience de soi car il est essentiellement associé. Il faut dissocier pour créer la conscience, un observateur et un objet/personne observée. Le centre […]


Pleine conscience en interaction avec l'autre

L’Aïkido se pratique à deux. Un partenaire attaque et l’autre « fait sur lui » un mouvement. L’Aïki Mindfulness ou la Pleine conscience Aïki change notre attention et nous ramène à nous-même. Avec la Pleine Conscience Aïki je redeviens conscience d’agir et d’être. Et l’autre est là pour m’aider à revenir dans la présence. Il est à mon service.On est loin de l’apprentissage […]


On vit mieux sans compétition ni comparaison

Cela n'empêche pas de se lancer des défis


The monkey, the lion and the garden

This picture to illustrate how we live with our three centers. Our mind is like this monkey: playing, moving, making noise. Our emotional center is the lion of our life. It is coloring our experience, sometimes in a comfortable way, sometimes in a painful and bitter manner. And then there is our somatic center. The […]


Develop an internal culture to withstand external pressures

True stories, Chris Thorsen - part1 This article is part of a serie of stories of how aiki can be applied in business for better leadership. They show how business success depends on the spirit of the leaders, the way in which they source their power, and their willingness to be guided. Chris Thorsen and Richard […]


Fall in love ... stay there

Watch the full conference by clicking here