Points de bifurcation

Je vous conseille de lire ce post en écoutant
la merveilleuse musique de Carmina Burana
ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre pour garder cette page ouverte pour la lecture

Arrêtez-vous et faites un rapide inventaire des moments où votre vie a pris une nouvelle direction. Ces moments ne doivent pas nécessairement être dramatiques. Cela peut-être une petite phrase que vous avez entendue et qui vous a fait décider quelque chose qui déterminera un nouveau cours de votre vie. Une annonce, un livre, une émission qui déchire un voile de certitude. Un ras-le-bol qui vous crie "maintenant, ça suffit". Un glissement insidieux qui vous fait sortir de votre route, de cette route qui semblait vôtre et qui peut-être avait été désignée par quelqu'un d'autre comme votre route. Un sentiment d'insatisfaction qui vous a fait espérer autre chose, visualiser un avenir autre.

Et il y a aussi ces moments où vous avez décidé d'atteindre un certain objectif, de réaliser quelque chose et vous voyez que l'univers entier semble se liguer pour que cela ne se réalise pas. Votre volonté se bat contre les éléments et vos efforts ne sont pas couronnés de succès. Puis vous relâchez la pression, votre regard se porte sur autre chose et soudain tout semble se délier.

Les déterminismes de notre passé semblent nous condamner à une certaine vie et pourtant le cours des choses s'infléchit.

Bien sur, des événements extérieurs - une crise, un accident, un bouleversement politique tel la chute du mur de Berlin, le résultat d'un référendum, une catastrophe naturelle - peuvent

bouleverser le cours de votre destin. Mais parfois, cela vient de vous, ou du moins de quelque chose que vous percevez en vous. Vous vous surprenez à rêver d'un autre futur et vous sentez que de manière subtile, cette simple intention nouvelle, cette vision venue de nulle part a déjà changé le cours des choses. Un aiguillage a bougé qui vous a mené sur de nouveaux rails.

Nous ne serions donc pas aussi déterminés par notre passé que nous le pensons. Et même plus important encore: nous prenons conscience que notre passé se voit ainsi transformé par le futur nouveau qui se dessine devant nous.

Dans ce processus, notre cerveau, notre centre cognitif, ne semble qu'un intermédiaire. C'est une forme de connexion à soi différente qui rend possible ces mutations de vie. Nous acceptons de glisser avec le courant. Et soudain nous sommes tentés d'emprunter un petit courant différent qui nous amène ailleurs. Et nous voyons le fil que nous empruntions s'éloigner et cela nous laisse indifférent. Ce n'est plus mon histoire.

J'ai le souvenir de tels moments dans ma vie.

Le jour où un collègue me dit: "Tiens, ils organisent à nouveau le concours dont je t'avais parlé, tu devrais t'informer", que je me suis préparé à ce concours sans y croire et sans vraiment en avoir le temps, ni l'envie et que cette désinvolture a convaincu mes examinateurs que je devais être vraiment LE candidat pour être aussi détendu alors que je n'avais qu'une connaissance approximative par manque de temps.
Le jour où, dans une formation à l'hypnose qui faisait suite à ma formation en PNL j'ai croisé Steve Gilligan qui m'a fait voir que mes innombrables formations et séminaires suivis depuis presque deux décennies étaient liée à ma pratique de l'aïkido, ce qui m'a amené à créer l'AïkiCom.
Le jour où j'ai choisi une sorte de mantra que j'aimais à réciter en marchant vers la gare pour prendre mon train: "Je veux vivre MA vie à 49 ans!" et qui a donné lieu à des changements quantiques dans ma vie, le courage de mettre fin à une relation toxique et la rencontre on ne peut plus imprévisible de celle qui est devenue mon épouse et m'a donné à vivre une vie de couple que je n'aurais jamais imaginé pouvoir vivre, la décision de quitter mon métier d'administrateur informaticien pour me consacrer pleinement à la formation, au coaching et au développement de l'aïkido communication.
Le jour où, dans cette formation en lien avec la PNL, j'ai dessiné le livre que je rêvais d'écrire et que ce livre en est maintenant à sa seconde édition.

Et c'est quand j'observe le chemin suivi par d'autres, qui ont fait avec moi un bout de chemin, au travail, tout au long de ma carrière, les proches de ma famille, les amis, les copains, les connaissances, c'est alors que je me rencontre de ces ponts de bifurcation, tellement insignifiants sur le moment, m'ont fait emprunter un chemin dont je ne sais si c'est le mien, mais c'est en tout cas celui que j'ai suivi jusqu'ici.

Ces moments nous dessinent un nouveau futur et transforment notre passé. Ce sont bien plus des moments de présence que des décisions, que le simple effet de notre volonté. Ce sont des moments de présence à soi où nous avons voix au chapitre pour faire de la vie que nous menons, la vie qui nous révèle.

Vous aimerez aussi

Discipline
Voilà bien un terme qui est bien souvent reçu de manière négative. Pourtant lorsque l'agression survient c'est bien de discipline que nous avons besoin. Agression provoquée par autrui ou événement douloureux à surmonter, la discipline est l'appui indispensable pour revenir à soi et éviter de se laisser déséquilibrer et entraîner dans une spirale agressive. Cette discipline n'est pas rigide elle s'inscrit dans la douceur et la précision.
Courbe l’échine
L’échine, mot désuet désignant notre colonne vertébrale que l’on retrouve dans l’expression « épine dorsale ». L’échine est donc cette partie du corps qui nous élève, qui nous permet de nous redresser pour atteindre le ciel. Lorsque je me redresse et me place dans ma verticalité, je gagne mon statut d’être humain dans toute sa […]
Les conseils de ton silence
C’est bien, tout va bien. Bientôt nous deviendrons comme ces personnes qui ne se connaissent plus, Ne se parlent plus que pour échanger des banalités ou des aspects logistiques du style « il n’y a plus de pain », « il y a des courants d’air dans le couloir ». C’est une évolution vers le moins proche, Une progression vers le plus éloigné, Une conquête de l’indifférence anonyme.
AikiCom et théorie U
Les premières expérimentations du lien étroit entre théorie U et AikiCom s'avèrent fructueuses. Les exercices AïkiCom offrent de vivre la descente sur la courbe en U et d'en remonter en évitant le piège de la mentalisation qui nous donne l'illusion de descendre alors qu'on ne fait que rester dans le cognitif  
Une grande âme est au-dessus de l’injure
Ne pas se laisser toucher par l'agression verbale - comme nous le ferions de l'agression physique - est la solution qu'adoptent ces grandes âmes dont nous parle Jean de la Bruyère. Mais cela ne nous épargne pas la question de la vulnérabilité qui nous caractérise lorsque nous voulons rester sensibles, c'est-à-dire connectés à la vie […]
Agir à partir du centre
Je suis là, tout va bien, sauf qu'il y a ces pensées qui me reviennent de manière régulière. Cette question qui me tourne dans la tête et me rappelle de manière incessante que je dois parler à cet ami avec qui je m'entends si bien, à mon patron, à ma compagne ou à mon fils. Je vis avec lui, avec elle une relation qui est tout à fait satisfaisante à cela près qu'il y a ce litige, ce point qui me tracasse car la situation est en train de prendre une tournure qui ne me convient pas. Et c'est justement parce que la relation est si bonne que je n'ose pas aborder ce point sensible.
La Dimension Corporelle,Illusions et Réalité
LE TOUT AU MENTAL N’A PLUS D’AVENIR.LE TOUT AU CORPS EST UNE ARLÉSIENNE. La recherche dans les approches somatiques n'aura de pertinence qu'en soulignant la complémentarité entre les qualités du corps et celles de l'esprit, pas en substituant l'un à l'autre. Nous assistons au développement d’un grand nombre d’approches qui tentent de s’approprier la dimension […]
La bienveillance
Aussi égoïste que l’homme puisse être supposé, il y a évidemment certains principes dans sa nature qui le conduisent à s’intéresser à la fortune des autres et qui lui rendent nécessaire leur bonheur, quoiqu’il n’en retire rien d’autre que le plaisir de les voir heureux. La bienveillance peut être définie comme la disposition affective d’une […]
AïkiCom et les 4 éléments
Une vidéo qui vous présente les 4 éléments découverts lors d'une formation "embodiment" dirigée par Mark Walsh. Les 4 éléments, c'est l'air, la terre, l'eau et le feu. Chacun de ces éléments traduisent des qualités comme des défauts pour des tempéraments-types. Cette vidéo les explore et les met en lien avec les modèles de l'AïkiCom
La grenouille, le sage et le scorpion
Deux fables à propos d'un scorpion et de notre manière de réagir face au comportement négatif d'autrui. Le scorpion et la grenouille Un scorpion demanda à une grenouille de le prendre sur son dos pour le transporter sur l'autre rive d'une rivière. La grenouille refusa en ces termes: "Il n'en est pas question. Dès que […]
1 2 3 8
Top