La bienveillance

Aussi égoïste que l’homme puisse être supposé, il y a évidemment certains principes dans sa nature qui le conduisent à s’intéresser à la fortune des autres et qui lui rendent nécessaire leur bonheur, quoiqu’il n’en retire rien d’autre que le plaisir de les voir heureux.

La bienveillance peut être définie comme la disposition affective d’une volonté qui vise le bien et le bonheur d’autrui. Si Jeremy Bentham, philosophe anglais et défenseur du libéralisme, défendait l’idée que nous agissons dans le seul but de satisfaire nos intérêts, il reconnaissait avec Adam Smith et David Hume que nous possédons une disposition à la sympathie indépendemment de tout autre intérêt dont le fondement est à trouver dans notre capacité à nous identifier à autrui.

Le philosophe anglais Jeremy Bentham affirmait ainsi l’existence d’une « sensibilité sympathique », une « propension à tirer du plaisir du bonheur d’autres êtres sensibles » qui nous amène à concilier le souci de soi au souci de l’autre. Mais il y a une limite à cette capacité de se réjouir du bonheur d’autrui nous avertit Bentham. Si elle se manifeste spontanément envers nos proches, elle devient source de préférence envers ceux-ci, et cette préférence vient entraver nos actes de sympathie envers celles et ceux qui ne font pas partie du cercle étroit de nos connaissances. Cela peut être à l’origine de partialité, d’injustice voire même de violence.

Le motif de la bonne volonté, dans la mesure où il respecte les intérêts d’un groupe donné de personnes, peut pousser quelqu’un à accomplir des actes qui causent des dommages à un autre groupe plus étendu, mais c’est simplement parce que sa bonne volonté est imparfaite et limitée (confined) et qu’elle ne prend pas en considération les intérêts de toutes les personnes […] (Jeremy Bentham)

Bentham évoque l’idée de bienveillance élargie (enlarged benevolence) qui nous retient de poser des actes qui seraient nuisibles à l’ensemble d’une communauté pour favoriser un cercle plus restreint. Cette bienveillance universelle est source de paix.
Le terme bienveillance (bene-volens) contient le mot bien et la volonté. Juliette Tournand préfère y entendre le verber veiller et la nuance est intéressante. Il y a dans « veillance » une action. Veiller est à la fois l’action de surveiller, de guetter avec une certaine vigilance et provient du verbe latin vigere qui veut dire être bien vivant, vigoureux, éveillé. Mais veiller induit également l’idée de retenue que l’on retrouve dans le concept de bienveillance élargie de Bentham. C’est veiller au sens de prendre un temps avant l’action.

La bienveillance est donc une attitude construite autours de valeurs (le bien, l’universel) qui s’inscrit dans l’action réfléchie. C’est un choix, une option de vie. Je choisis d’orienter mon action pour aller dans le sens de plus de bien-être en moi et autour de moi. Car la bienveillance veut le bien pour autrui mais sans nous exclure pour autant.

À défaut, nous serions dans un paradigme sacrificiel : je me met de côté pour le bonheur d’autrui. Ce n’est pas de cela qu’il s’agit.

Pour en savoir plus:Découvrez le livre sur l'AïkiCom "Ne Cessez pas d'être gentils, soyez forts, les principes de la martialité bienveillante."

Vous aimerez aussi

On vit mieux sans compétition ni comparaison
Cela n'empêche pas de se lancer des défis
Theory U and AikiCom
The first experiments to embody the theory U through AikiCom exercises are really exciting. The AïkiCom practice let us live through the body the descent and rise along the U curve, avoiding the trap of staying in the cognitive mind and creating the illusion of descending the curve
Médiation et AikiCom, oublier Rocky
Les procédures judiciaires sont très filmogéniques car elles sont une illustration du combat adaptée à notre société moderne. Les avocats et autres procureurs sont les protagonistes d'une lutte verbale qui vise à gagner en imposant son verdict à l'autre partie. C'est ainsi que les juristes qui se tournent vers la médiation doivent apprendre à changer […]
Aikido Communication à la Foire du Livre de Bruxelles 2017
L’Aïkido Communication sera présentée à la Foire du Livre de Bruxelles Animation:Atelier de présentation de l’aïkido Communicationle 9 mars à 16 heures, atelier ouvert à tous. Rencontre et dédicace:Plusieurs séances de rencontre et de dédicace seront également proposées au stade de l’éditeur Chronique Sociale, éditeurs Rhône-Alpes (stand 236): samedi de 14 à 16 heures dimanche de 14 à […]
Violence, solution au conflit pour les bons comme les méchants
"L'idée de la violence comme solution à tous les problèmes est renforcée par des intrigues où les bons comme les méchants ont constamment recours à la force. Selon le Center for Media and Public Affairs (CMPA) des États-Unis, qui étudie depuis 10 ans la violence à la télévision, au cinéma et dans les vidéoclips, presque la […]
Présentation et test du modèle de créativité
élaboré lors des 2 derniers ateliers
Dans le prolongement du dernier atelier PNL consacré à la créativité, nous avons consacré 2 ateliers PNL pour modéliser la créativité à partir des 4 rôles créatifs de Von Oech. Nous avons abouti et produit un modèle qui vous sera exposé et testé pour valider ou invalider sa pertinence.Si ce modèle est convaincant en ce […]
Etouffement
Assailli de toute part, une sensation d’enveloppement proche de l’étouffement me coupe de toute sensation extérieure. Les préoccupations se réduisent à l’inconfort immédiat. Trancher, supprimer les causes de cette oppression qui accélère le flux de mes pensées. Ce tourbillon paralyse toute réflexion et contribue à la tempête émotionnelle qui gagne en intensité et me donne presque la nausée.
Un petit signe, créer une connexion
Petit détail du quotidien, quand je traverse sur un passage pour piéton, j'ai plutôt tendance à revendiquer ma priorité aux voitures... avec la prudence qui sied à ce genre de situation bien sur. Si je cherche à obtenir que l'automobiliste reconnaisse au piéton que je suis la priorité, c'est parce que nous sommes tous piétons, […]
La voix de son être - 1: respiration et verticalité
La voix n'est pas que le medium pour exprimer des mots. Il est une dimension essentielle de notre être. Notre voix nous révèle et c'est d'ailleurs parfois désagréable tant nous sommes nombreux à ne pas aimer notre voix quand nous nous entendons ou vouloir la modifier, l'améliorer. Une série de billets qui explore la voix […]
1 2 3 9