Prenez une pause, changez de centre

etude blocus pause aikicomDes études scientifiques ont démontré que notre cerveau ne peut emmagasiner de l'information pendant plus de 45 minutes (phénomène de la vigilance décroissante). C'est ainsi qu'il est recommandé de prendre des pauses toutes les 45 minutes. Voilà qui devrait aider les étudiants pour autant que nos "bloqueurs" n'utilisent pas ces pauses pour passer en monde "bloggeurs".

etudiante blocus besoin de pauseCar ces pauses, pour être efficaces doivent être consacrées à des activités qui reposent le cerveau. Surfer sur Facebook, parcourir twitter ne sont donc pas des options adéquates.

L'AïkiCom propose de reprendre conscience avec notre corps dont il place le centre au niveau du ventre, du hara. C'est le centre de notre intelligence somatique ou intelligence du corps. C'est ce centre qui est placé au centre de notre attention durant les pauses. C'est ainsi que des activités telles que le yoga, le tai-chi, une petite promenade ou une petite danse sera particulièrement indiquée comme peuvent l'être les exercices d'AïkiCom qui nous aident à nous recentrer et revenir dans notre corps.

L'essentiel est de ne pas laisser le centre cognitif (notre cerveau déjà fortement sollicité) reprendre le contrôle et replonger dans la matière d'examen ou dans la rédaction d'un dossier alors même pause yoga hofficeque l'on veut mettre tout cela de côté. Le travail intellectuel nous immobilise. Il nous confine dans la sédentarité (voir cette étude publiée dans BMC Research Notes qui révèle qu'un employé de bureau passe 73% de son temps assis) et l'omniprésence des écrans fatigue les yeux (sécheresse oculaire, yeux immobiles, moins de clignements).

Les activités "soft" telles que la marche sont ainsi pertinentes si pratiquées dans une optique de "se vider l'esprit", de "laisser décanter". Il est également intéressant pour celles et ceux que cela tente, de pratiquer la médiation ou de faire quelques exercices de respiration.

Ce concept de pauses toutes les 45 minutes est mis en oeuvre dans les HOffice ou Home Office, ces journées de travail en co-working qui rassemblent des personnes travaillant le plus souvent seuls (journalistes, free-lance, indépendants,..) et qui se rassemblent au domicile d'une personne qui organise la journée HOffice. Le concept HOffice vient de Suède et a été créé par Christofer Franzen, psychologue et adepte du bouddhisme, qui s’intéresse à l’efficacité au travail. Des groupes HOffice ont été créés dans de nombreuses régions du monde et un groupe existe à Bruxelles ainsi qu'en Brabant Wallon. Une des règles proposées pour l'organisation de ces journées est la mise en place de pauses toutes les 45 minutes.

Dans les périodes de travail intenses tels que les blocus d'étude, nous sommes tentés de faire le contraire de ce que nous avons le plus besoin. Nous sacrifions les activités rééquilibrantes pour augmenter le temps d'étude. C'est non seulement peu efficace mais c'est en plus un facteur d'aggravation de l'état de stress dont nos étudiants se passeraient bien.

working

 

 

 
 

Vous aimerez aussi


Pertubation

Elle avait rendez-vous à 18 heures. Pour son ex qui n’a pas digéré le divorce qu’elle avait voulu, tout est bon pour la contrarier et le seul moyen qui lui reste est de perturber le rendez-vous du jour de changement de garde des enfants. Une épée de Damoclès. Pourtant cette fois tout était arrangé. De […]


AïkiCom et les 4 éléments

Une vidéo qui vous présente les 4 éléments découverts lors d'une formation "embodiment" dirigée par Mark Walsh. Les 4 éléments, c'est l'air, la terre, l'eau et le feu. Chacun de ces éléments traduisent des qualités comme des défauts pour des tempéraments-types. Cette vidéo les explore et les met en lien avec les modèles de l'AïkiCom


Courbe l’échine

L’échine, mot désuet désignant notre colonne vertébrale que l’on retrouve dans l’expression « épine dorsale ». L’échine est donc cette partie du corps qui nous élève, qui nous permet de nous redresser pour atteindre le ciel. Lorsque je me redresse et me place dans ma verticalité, je gagne mon statut d’être humain dans toute sa […]


Transformer l'anxiété liée au Coronavirus en vigilance

La crise du coronavirus (CV dans le texte ci-dessous) et les mesures de confinement peuvent créer une certaine anxiété. Le travail ci-dessous a été effectué avec une personne angoissée par tout ce qui se dit autour du coronavirus et surtout la manière de se comporter en rue et dans les magasins. Il consiste en un […]


Centre somatique et cognitif, le centrage

Un commentaire qui éclaire les participants aux formations AïkiCom qui me disent parfois: je ne "sens" pas mon centre somatique. Je ne sais pas quoi sentir Le centre somatique n'a pas de conscience de soi car il est essentiellement associé. Il faut dissocier pour créer la conscience, un observateur et un objet/personne observée. Le centre […]


Pleine conscience en interaction avec l'autre

L’Aïkido se pratique à deux. Un partenaire attaque et l’autre « fait sur lui » un mouvement. L’Aïki Mindfulness ou la Pleine conscience Aïki change notre attention et nous ramène à nous-même. Avec la Pleine Conscience Aïki je redeviens conscience d’agir et d’être. Et l’autre est là pour m’aider à revenir dans la présence. Il est à mon service.On est loin de l’apprentissage […]


On vit mieux sans compétition ni comparaison

Cela n'empêche pas de se lancer des défis


The monkey, the lion and the garden

This picture to illustrate how we live with our three centers. Our mind is like this monkey: playing, moving, making noise. Our emotional center is the lion of our life. It is coloring our experience, sometimes in a comfortable way, sometimes in a painful and bitter manner. And then there is our somatic center. The […]


Develop an internal culture to withstand external pressures

True stories, Chris Thorsen - part1 This article is part of a serie of stories of how aiki can be applied in business for better leadership. They show how business success depends on the spirit of the leaders, the way in which they source their power, and their willingness to be guided. Chris Thorsen and Richard […]


Fall in love ... stay there

Watch the full conference by clicking here