Quand l'esprit se promène

Curieuse sensation de déjà vu en promenant mon chien.
Tellement semblable  aux moments de médiation quand je tente d'apaiser mon esprit et que je constate qu'il agit comme mon chien.
Souvent devant, il me tire et m'entraîne là où il a envie d'aller.
Tout l'intéresse et il ne s'attache à rien tant il est avide de nouveauté.
Et quand j'allonge la laisse il va simplement plus loin car c'est sans doute à la limite qu'il sent qu'il existe.
Parfois il s'arrête. Il se cherche une nouvelle distraction. Puis il trouve et repart de plus belle.
En observant le chien, je me vois observer mon esprit vagabond.
Je pourrais me sentir contrarié de ne pas le maîtriser, de le laisser m'entraîner.
Ce serait oublier le plaisir de l'instant, le plaisir de la promenade, de ce moment réservé à n'être que là.

Je peux alors comme une double présence: moi et le moi qui m'absente.

Vous aimerez aussi

J'arrête !
Le jour où j'ai cédé mon dojo
Vivre normalement
Est-ce possible de vivre normalement quand des personnes sont dans le désespoir ou se font tuer, quand des personnes mal intentionnées exploitent la douleur de ceux qui n'ont d'autre choix que de faire fructifier le business malsain pour chercher un lieu de vie et de survie, quand des politiques sensés nous représenter n'agissent ou agissent mal dans la seule optique de rester élus et ont perdu toute vision politique à moyen ou long terme.
Le pouvoir des mots
Relevé ce jour ce texte de Koretoshi Maruyama, fondateur de l'Aikido Yuishinkai. Yushin veut dire "je suis l'esprit en soi". Maruyama a développé cette école d'aïkido après une période intense de méditation et d'étude philosophique. Sa réflexion nourrit l'approche AikiCom même si les deux approches sont distinctes (je n'ai aucune connaissance de la spécificité de l'Aikido Yushinkai). Je livre cet extrait en précisant déjà que l'idée qu'il traduit est sans doute un raccourci de la pensée de son auteur et qu'il ouvre tout une réflexion que je partagerai via les commentaires de cet article.
Le temps libéré
Lorsque l'on court tous les jours après le temps, les rendez-vous, les contraintes. Lorsque même les loisirs prennent la forme d'un rendez-vous et lorsqu'enfin on peut se laisser ... à respirer, on en vient à espérer de libérer un peu de temps pour prendre le temps plutôt que ce soit lui qui nous prenne.
Violence, solution au conflit pour les bons comme les méchants
"L'idée de la violence comme solution à tous les problèmes est renforcée par des intrigues où les bons comme les méchants ont constamment recours à la force. Selon le Center for Media and Public Affairs (CMPA) des États-Unis, qui étudie depuis 10 ans la violence à la télévision, au cinéma et dans les vidéoclips, presque la […]
AikiCom et théorie U
Les premières expérimentations du lien étroit entre théorie U et AikiCom s'avèrent fructueuses. Les exercices AïkiCom offrent de vivre la descente sur la courbe en U et d'en remonter en évitant le piège de la mentalisation qui nous donne l'illusion de descendre alors qu'on ne fait que rester dans le cognitif  
La vie juste, le taureau et le végétarien
"S'attendre à ce que le monde soit juste envers vous parce que vous êtes quelqu'un de bien, c'est comme s'attendre à ce que le taureau ne charge pas parce que vous êtes végétarien." Rabbi Harold Kushner (When Bad Things Happen to Good People)  
La bienveillance secret des équipes les plus productives
Dans une étude réalisée au sein de la célèbre entreprise Google en 2012, des chercheurs ont cherché à identifier ce qui distingue les équipes performantes des autres. Au final, il s'avère que c'est la sécurité psychologique qui est le facteur déterminant. Cette sécurité psychologique est un des effets induits par les nouvelles formes de leadership […]
La porte de la solitude
Si l'on n'a pas ce sentiment qui vient du plus profond de soi, la pratique n'a pas de sens, l'expérience de crises nous ouvre à sentir ce sentiment profond de soi
1 2 3 8