Quand l’enfant bascule dans la violence

Les parents confrontés à leurs enfants qui ont des comportements violents ou destructeurs se retrouvent dépourvus.

Que faire ?

S’ils tentent de tenir tête, de réprimander, de menacer ou de punir, leur enfant réagit de la même manière et c’est l’escalade. En tant qu’adulte, ils tentent alors d’enrayer cette spirale de violence en optant pour la persuasion, la compréhension, le dialogue. Mais l’enfant ignore cette nouvelle attitude de ses parents et réagit avec mépris.

Bien souvent alors, les parents, de guerre lasse, cèdent pour retrouver un calme qui ne sera que passager car l’enfant verra dans la soumission des parents une opportunité d’augmenter son niveau d’exigence qui amènera inévitablement la prochaine bataille.

aikicom-spirale-violence-et-sortie-H-Omer

Ce cycle est en fait une spirale car plus les parents cèdent plus grande est leur hostilité lors de la crise suivante. Cette alternance du dur et du doux amène donc à une impasse.

L’enfant agressif cherche une forme de pouvoir au sens où il veut obtenir une liberté d’action totale en rendant ses parents impuissants. Toute tentative des parents de restreindre cette liberté engendre des réactions dures qui les usent et les poussent à l’abandon, abandon qui nourrit la prochaine exigence.