Quand le couple vous efface

Est-il possible de rester soi-même dans le couple quand l'autre est une personnalité connue ou simplement plus "visible"?

Je me rappelle comment j'ai été interpellé en apprenant la séparation de Jean Dujardin et de Alexandra Lamy. Je me suis dit: "ça y est encore un couple qui éclate à cause du succès de l'un des deux partenaires!".

Disparaître aux yeux des autres

Puis j'ai lu ici et là qu'Alexandra Lamy s'est retrouvée par cette séparation. Qu'avec le succès de Jean Dujardin elle était devenue  "la femme de Jean Dujardin". Elle ne s'était identifiée à ce rôle mais c'est son entourage, son milieu professionnel qui l'avaient réduite à ce rôle. Et cela pose l'intéressante question du contrôle que nous avons sur notre position, sur notre identité au sein du couple. Lorsqu'elle était mariée à Dujardin, Alexandra pouvait continuer de travailler mais "On me voyait sans me voir" déclare t'elle.

Travailler sur l'image que nous avons de nous-mêmes est une chose, travailler sur la perception que les autres ont de nous en est une autre.

Quel rôle peut jouer notre partenaire dans cette dynamique ?

Le divorce, la seule issue pour exister ?

C'est ce que semble déclarer alexandra Lamy mais n'est-ce pas là une rationalisation a posteriori, une manière de se consoler, de se refaire une dignité ? Dans son cas, chacun pensera ce qu'il voudra.
Dans d'autres expériences être "le fils ou la fille de" ne semble pas être un problème. Que du contraire.
Alors pourquoi être le mari ou l'épouse de le serait ?

La question mérite d'être posée car dans le cas des enfants de personnes connues, devenir quelqu'un entre dans le processus normal d'individuation. Par contre le couple semble receler le piège de la "dissolution de soi", de devenir "celui ou celle de l'autre". On le voit dans la coutume - en perte de vitesse d'ailleurs - qui veut que l'épouse porte le nom du mari.

L'AïkiCom s'intéresse à cette question en explorant comment nous nous centrons et nous restons centrés dans l'interaction avec l'autre. La pratique corporelle nous fait sentir comme il peut être tentant de nous fondre dans le centre du système (ici, le couple) mais qu'il est possible de revenir à soi sans perdre les bienfaits de vivre à deux.
Reste ensuite les relations aux autres. Le challenge est alors de rester soi-même (rester centré) pour éviter que le regard de l'autre nous déséquilibre et veiller à développer et maintenir une qualité de connexion qui ramène le regard de l'autre (qui glisse vers notre moitié!) vers soi.

Vous aimerez aussi

Les risques dans la relation amoureuse
Quelle est l’expérience la plus risquée parmi la liste suivante : descente d’une piste noire en ski, saut à l’élastique, conduire une formule 1 ou nouer une relation amoureuse ? Il ne viendrait pas à grand monde d’opter pour la dernière option. Pourtant on ne peut pas dire que cela soit sans risque. D’ailleurs ne parle-t-on pas d’une aventure amoureuse ? S’il y a des risques quels sont-ils ? Parcourons-en quelques uns.
Pertubation
Elle avait rendez-vous à 18 heures. Pour son ex qui n’a pas digéré le divorce qu’elle avait voulu, tout est bon pour la contrarier et le seul moyen qui lui reste est de perturber le rendez-vous du jour de changement de garde des enfants. Une épée de Damoclès. Pourtant cette fois tout était arrangé. De […]
La communication et le couple
Communiquons, communiquons ! C'est certainement l'invitation la plus entendue à notre époque. Et curieusement l'intérêt croissant pour la communication s'accompagne d'un nombre croissant de couples qui divorcent ou se séparent.
Langage non verbal
Vous trouverez dans de nombreux livres et dans de nombreuses formations que lorsque nous communiquons les mots prononcés ne comptent que pour seulement 7% de l'entièreté du message. L'essentiel est visuel (55%) et auditif (intonation, son de la voix pour 38%). Ces chiffres sont malheureusement erronés car ils sont le résultat d'études effectuées par Albert […]
Prendre la responsabilité de notre expérience
Article extrait et adapté du livre "Ne Cessez pas d'être gentils, soyez forts" Certains comportements nous énervent plus que tout. Ils ont cette capacité d’éveiller en nous ces parties de nous-mêmes que nous avons enfouies ou ces attitudes que nous ne nous sommes pas autorisées à vivre. Lorsqu’elles émergent, nous nous sentons en colère ou […]
L'instant subtil de la bascule
Au début d'une relation, on avance avec prudence. Quelles sont limites que je ne dois pas dépasser ? Que doit-on faire ensemble ou pas? A-t-elle envie que je l'accompagne ? Passera-t-on Noël dans sa famille ou dans la mienne? On évolue à tâtons un peu comme ce jeu pour enfant où l'on tient une tige se terminant par un anneau métallique que l'on doit déplacer d'un bout à l'autre d'un fil métallique plié de manière compliquée et connecté à une sonnerie. Au début le parcours est facile, il suffit d'avancer. Puis cela se complique et les contorsions commencent jusqu'à l'inévitable sonnerie, le buzz qui nous indique que nous avons passé la limite.
L'amour ne libère pas
« L’amour véritable ne retient pas, il libère. » Début d’une citation de Frédéric Lenoir sensée rencontrer l’assentiment de tous les lecteurs. Et bien non, je ne suis pas d’accord. Je crois au contraire que l'amour retient, qu'il ne libère pas. Qu’il restreint nos choix. Mais c'est de plein gré et avec une joie infinie. Quand nous […]
Femmes et hommes de la texture de la parole et du vent
Un texte merveilleux par Julos, poète wallon et personne admirable.
Savoir dire non
Il n'est pas toujours évident de dire non dans les relations de couples. Pourtant dire non est essentiel dans les relations. Au-delà de l'expression de notre individualité et de notre différence par rapport à l'autre c'est surtout la garantie que nos oui seront de vrais oui.
Le couple nouveau
AïkiCom et le couple nouveau Une des clés pour vivre un couple épanoui c’est la communication, une communication où chacun ose se dire et sait écouter. L’AïkiCom est l'application des principes de l’aïkido à notre communication pour oser être soi, développer l’harmonie avec soi et avec l’autre et aussi transformer les conflits en opportunité de […]
Top