La fermeté

Fermer n'a signifié clore que depuis le bas Moyen-Âge. Avant, il signifiait rendre ferme, renforcer. Ainsi une personne ferme est également fermée. Cette solidité a transformé les fermes en places fortes pour les protéger des brigands.

Fermer a donc pris la place de clore qui évoque son contraire: éclore.

On voit ainsi le lien entre la fermeté, la muraille que l'on dresse entre soi et le reste du monde pour se protéger et son contraire l'ouverture, la non-fermeté c'est-à-dire la sensibilité et son corollaire, la vulnérabilité mais qui nous permet de ne plus être fermé, d'éclore.

Et vous, que vous évoque le mot fermeté, de bonnes sensations ou bien un sentiment de fermeture. Ressentez-vous le besoin de vous protéger par une muraille, une carapace, une armure ?

La nature nous a "dessiné" avec les parties les plus dures de notre corps en nous: notre squelette. Et à l'extérieur nous exposons notre peau, fragile mais tellement sensible, la porte de notre sensibilité. Bien sûr nous risquons d'être blessé. Mais nous pouvons guérir, cicatriser. Le tout est de veiller à ce que la blessure ne soit pas trop profonde, qu'elle ne nous mette pas en danger. C'est ce que l'AïkiCom nous enseigne. Par nos actes et notre présence au monde nous prenons le risque d'être au monde, d'être dans le monde. Nous sommes en contact, nous percevons ce monde mais nous le faisons avec vigilance. ainsi, en cas de menace, nous pouvons bouger et ne pas nous laisser atteindre par la menace. Ou du moins en minimiser les effets.

Car c'est ainsi que l'on vit vraiment, en acceptant notre vulnérabilité mais sans nous exposer inutilement.

Plaisir des mots qui nous racontent l'histoire du sens que nous donnons aux choses.

à voir aussi:

Vous aimerez aussi

Feedback d'une participante à une formation AïkiCom
"Merveilleux ! Vraiment une des plus belles formations que j'ai suivies aux Estivales. Elles sont toutes bien mais celle-ci a vraiment les qualités d'être bien présentée, et d'être très concrète, applicable immédiatement. Le formateur est formidable. Il est vraiment investi de ce qu'il explique. C'est vraiment une discipline qu'il maîtrise. On le ressent. Et un […]
Points de bifurcation
Je vous conseille de lire ce post en écoutant la merveilleuse musique de Carmina Burana ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre pour garder cette page ouverte pour la lecture Arrêtez-vous et faites un rapide inventaire des moments où votre vie a pris une nouvelle direction. Ces moments ne doivent pas nécessairement être dramatiques. Cela peut-être […]
Méditation - La pleine conscience Aïki
Revenant d'une semaine de retraite de méditation, j'ai envie de partager cette vidéo vraiment comique, ou du moins qui amusera tout qui s'est essayé à la méditation.
Aikido verbal
L'aïkido verbal est une expression qui évoque un mode de communication verbal appliquant les principes de l'aïkido. De quels principes s'agit-il ? La liste est sujette à discussion mais nous pouvons raisonnablement retenir les principes suivants sans prétendre ni à être exhaustif ni à éviter les répétitions sous d'autres mots des mêmes principes: la non-opposition […]
Theory U and AikiCom
The first experiments to embody the theory U through AikiCom exercises are really exciting. The AïkiCom practice let us live through the body the descent and rise along the U curve, avoiding the trap of staying in the cognitive mind and creating the illusion of descending the curve
Quand l'enfant bascule dans la violence
Les parents confrontés à leurs enfants qui ont des comportements violents ou destructeurs se retrouvent dépourvus. Que faire ? S'ils tentent de tenir tête, de réprimander, de menacer ou de punir, leur enfant réagit de la même manière et c'est l'escalade. En tant qu'adulte, ils tentent alors d'enrayer cette spirale de violence en optant pour […]
Le pouvoir des mots
Relevé ce jour ce texte de Koretoshi Maruyama, fondateur de l'Aikido Yuishinkai. Yushin veut dire "je suis l'esprit en soi". Maruyama a développé cette école d'aïkido après une période intense de méditation et d'étude philosophique. Sa réflexion nourrit l'approche AikiCom même si les deux approches sont distinctes (je n'ai aucune connaissance de la spécificité de l'Aikido Yushinkai). Je livre cet extrait en précisant déjà que l'idée qu'il traduit est sans doute un raccourci de la pensée de son auteur et qu'il ouvre tout une réflexion que je partagerai via les commentaires de cet article.
Raison à deux
Je te remercie, toi qui as exprimé cette opinion différente de la mienne. Je te remercie pour avoir fait naître cette conscience de la différence. Sans ton opinion la mienne n’aurait pas sa place dans cet espace social. Je te remercie également pour l’avoir exprimée avec tant de fermeté. Ta véhémence montre à quel point […]
J'arrête !
Le jour où j'ai cédé mon dojo
Gagner, je veux gagner !!
Vous est-il déjà arrivé de vivre une discussion tournant à la dispute puis, pris dans la tourni de l'altercation oublier le fond, la forme, le pourquoi du comment pour ne plus être qu'obnubilé par une idée: Gagner! Dans ces moments, la personne en face de vous n'existe plus, elle n'est que la cause de cette […]
1 2 3 9