Entre stimulus et Réponse, l'espace de notre liberté

entre stimulus et réponse, notre liberté

Vous aimerez aussi

Centre somatique et cognitif, le centrage
Un commentaire qui éclaire les participants aux formations AïkiCom qui me disent parfois: je ne "sens" pas mon centre somatique. Je ne sais pas quoi sentir Le centre somatique n'a pas de conscience de soi car il est essentiellement associé. Il faut dissocier pour créer la conscience, un observateur et un objet/personne observée. Le centre […]
Il y a de l'or dans l'ordinaire
Lorsqu'on interroge des personnes ayant vécu des moments difficiles, ce qui leur revient à l'esprit sont des moments de bonheur ordinaire, jamais ils évoquent ces moments extraordinaires si attractifs et apparemment tellement désirés. L'envie de vivre des moments extraordinaires peut nous faire passer à côté de ces précieux petits moments du quotidien.
Verticalité (1) - la tête comme les pieds
Envie de vous partager un ensemble d'éléments liés à la verticalité, qualité essentielle en AïkiCom. Dans ce post, je voudrais souligner que dans l'adoption de notre verticalité, nous avons tendance à penser à la qualité de nos appuis - nos pieds en contact avec le sol - sur lesquels se construit notre structure verticale. Notre […]
Le temps libéré
Lorsque l'on court tous les jours après le temps, les rendez-vous, les contraintes. Lorsque même les loisirs prennent la forme d'un rendez-vous et lorsqu'enfin on peut se laisser ... à respirer, on en vient à espérer de libérer un peu de temps pour prendre le temps plutôt que ce soit lui qui nous prenne.
J'arrête !
Le jour où j'ai cédé mon dojo
Take-musu, la force d'harmonie valeureuse et créatrice
Take-musu, expression utilisée par le fondateur de l'aïkido se compose de take qui veut dire martialité mais avec une connotation divine (Ueshiba estimait que les valeurs de courage, de sagesse, d'empathie, d'honnêteté et de droiture étaient d'inspiration divine) et de musu qui désigne le lien entre les êtres. Il s'agit de cette martialité qui nous […]
Prendre la responsabilité de notre expérience
Article extrait et adapté du livre "Ne Cessez pas d'être gentils, soyez forts" Certains comportements nous énervent plus que tout. Ils ont cette capacité d’éveiller en nous ces parties de nous-mêmes que nous avons enfouies ou ces attitudes que nous ne nous sommes pas autorisées à vivre. Lorsqu’elles émergent, nous nous sentons en colère ou […]
La bienveillance en péril
Ainsi donc, nous sommes tous émus par des actes de bienveillance. Nous aimons la solidarité, la compassion, les actes de bienveillance. Et puis nous sommes témoins d'actes atroces comme ceux commis à Palmyre et là la bête qui est en nous se réveille et nous nous surprenons à vouloir les éliminer ces barbares. Des événements […]
De l'idée à sa concrétisation
« Le public commet l’erreur fondamentale de croire qu’il existe des réponses déter­minées, des “solutions” ou des conceptions qu’il suffirait d’exprimer pour répandre la clarté nécessaire. Mais la plus belle vérité ne sert à rien , comme l’histoire l’a mille fois montré –, tant qu’elle n’est pas devenue l' expérience première, profonde de l’individu. » […]
Un petit signe, créer une connexion
Petit détail du quotidien, quand je traverse sur un passage pour piéton, j'ai plutôt tendance à revendiquer ma priorité aux voitures... avec la prudence qui sied à ce genre de situation bien sur. Si je cherche à obtenir que l'automobiliste reconnaisse au piéton que je suis la priorité, c'est parce que nous sommes tous piétons, […]
1 2 3 8
Top