Décrypter la sagesse de l’aïkido

Et s’il était possible de s’imprégner de la sagesse de l’aïkido dès le premier mouvement ?
Ce n’est pas tous les jours qu’un livre parait qui parle d’aïkido. Il ne s’agit pas d’un manuel technique, ce livre aborde l’aïkido appliqué à notre vie au quotidien hors du tatami.
Ce n’est pas tous les jours qu’un livre tente une réflexion innovante sur un art martial qui reste discret de par l’absence de compétition.
Ce n’est pas tous les jours qu’un livre prend le risque de questionner votre vision de l’aikido.

La pratique de l’aikido n’implique pas automatiquement que l’on puisse l’appliquer dans notre vie.
Dans cet article, je vous présente 6 raisons de lire le livre  « Ne cessez pas d’être gentils soyez forts » qui présente l’AikiCom (Aikido Communication), une approche de bienveillance martiale.
Des clés pour vivre, communiquer, gérer les conflits et contribuer à un monde meilleur en appliquant au quotidien la sagesse de l’aïkido.

Clé #1: Vivre en paix, dans le respect des autres mais aussi de soi

paixBeaucoup ont déjà tenté de vivre en harmonie, d’être zen et tolérant. Mais le monde peut être dur voire cruel. Dans un environnement difficile où chacun doit se faire une place, les manifestations de bienveillance sont vite considérées comme de la faiblesse.

Lorsque tout va bien, pas de problème pour vivre dans l’ouverture, le respect. C’est lorsque les relations se tendent, lorsque le différent éclate que tout se joue et que l’on peut voir de quelle bienveillance on se chauffe! 
Dans la polémique celui qui est conciliant peut être amené à des concessions alors que l’autre qui reste ferme n’en fait aucune. Lorsque cela va trop loin, nous éclatons et basculons dans la dispute ou la rupture.

C’est dans ces moments que nous nous rendons compte qu’il faut être fort pour rester dans l’ouverture et le dialogue. C’est cette idée de bienveillance martiale que présente le livre « Ne cessez pas d’être gentils, soyez forts ».

Clé #2: La force qu’apporte la pratique de l’aïkido

bruceL’idée de force nous fait imaginer des archétype herculéens, des samouraïs inflexibles dégainant leur katana à la vitesse de l’éclair, des Bruce Lee vifs, gentils avant d’être provoqués mais impitoyables après. Ce n’est pas cette force là qu’apporte la pratique de l’aïkido. Il s’agit de la force née de la présence, du centrage et de la verticalité. L’AïkiCom vous propose des modèles pragmatiques pour comprendre ce qui donne cette force que vous pouvez appliquer au quotidien.

 

Clé #3: Une clé pour décrypter la sagesse de l’aïkido

clefCelles et ceux qui ont la chance d’avoir quelques années de pratique ont mémorisé dans leur corps les principes de l’aïkido. Cette in-corporation est cependant cryptée et sans clé pour en décoder la sagesse, nous pouvons pratiquer des années sans prendre la mesure de la richesse née de cette pratique. L’AïkiCom est une clé. Il y en a d’autres mais celle-ci a déjà été testée sur des centaines de personnes, dans des dojos, en formation et en coaching. Et la bonne nouvelle, c’est qu’avec cette clé, nous pouvons gagner beaucoup de temps.

Si l’excellence technique nécessite de nombreuses années de pratique intensive et appliquée, ce n’est pas le cas de l’intégration des principes aïki dans notre quotidien si nous pratiquons dans la conscience.

Clé #4: Changer sa vie avec l’aïkido

toriiQue vous pratiquiez l’aïkido depuis quelques jours ou depuis plusieurs années, vous n’avez pas franchi la porte d’un dojo d’aïkido par hasard. Séduit par la dimension esthétique de l’aïkido, par sa philosophie ou tout simplement par l’envie d’une pratique physique saine, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise motivation pour monter sur un tatami. Nous pouvons pratiquer l’aïkido comme un hobby, comme nous le ferions pour tout autre sport ou art martial. Mais nous pouvons pratiquer l’aïkido comme une école de vie. Dans ce cas il serait bon de dépasser le stade des slogans et de voir comment notre pratique change dans les faits, dans notre état d’esprit.

Tant que nous maintenons le clivage tatami - vie, nous vivons notre pratique de paix et d’harmonie puis nous enfilons notre costume pour nous empoigner avec la vie et nous battre contre les autres. L’AïkiCom propose des stratégies pour gagner sans écraser même en dehors du tatami. La vie devient alors un dojo où nous pouvons nous entraîner du matin au soir.

Clé #5: L’Aïkido, un chemin vers la bienveillance

L’AïkiCom veut révéler la modernité d’une pensée orientale devenue universelle et propose une solution pour faciliter le passage d’un monde individualiste et mécaniste à un univers où tout est relié. Comment devenir fort par le centrage, comment recevoir l’énergie des interactions avec les autres pour transformer le conflit en dialogue constructif ?

Ce livre vous invite à suivre le sentier des guerriers bienveillants qui osent l’aventure d’être bien avec soi et avec les autres.

Clé #6: L’ AïkiCom pour apprendre à communiquer avec l’aïkido

communiquer-ensembleLa rencontre de plus de quarante années de pratique de l’aikido avec plus de vingt années de recherche dans le domaine de la communication et du changement personnel ont donné naissance à l’AïkiCom. Ikkyo, shihonage n’aident pas à mieux vivre et mieux communiquer, mais ces techniques recèlent les fondements d’une communication saine avec soi et avec les autres.

Passionné par la PNL et principalement la modélisation qui identifie les caractéristiques des comportements d’excellence, j’ai entrepris de « modéliser la pratique de l’aïkido » afin d’identifier ce qui, dans l’aïkido, permet à certains de véritablement vivre différemment. Il ne s’agit donc pas d’identifier les techniques les plus efficaces pour le combat mais plutôt de repérer les gestes et les principes qui nous font vivre dans l’esprit de l’aïkido tel que son fondateur, Morihei Ueshiba, l’a voulu: dans une recherche d’harmonie et de bienveillance sans perdre la dimension martiale.


Le livre « Ne cessez pas d’être gentils, soyez forts » présente les principes de l’AïkiCom qui est le fruit de cette modélisation. Vous trouverez plus d’infos sur ce livre sur http://www.aikicom.eu

Recent Posts

AïkiCom et les 4 éléments

Une vidéo qui vous présente les 4 éléments découverts lors d'une formation "embodiment" dirigée par Mark Walsh. Les 4 éléments, c'est l'air, la terre, l'eau et le feu. Chacun de ces éléments traduisent des qualités comme des défauts pour des tempéraments-types. Cette vidéo les explore et les met en lien avec les modèles de l'AïkiCom

Read More
Courbe l’échine

L’échine, mot désuet désignant notre colonne vertébrale que l’on retrouve dans l’expression « épine dorsale ». L’échine est donc cette partie du corps qui nous élève, qui nous permet de nous redresser pour atteindre le ciel. Lorsque je me redresse et me place dans ma verticalité, je gagne mon statut d’être humain dans toute sa […]

Read More
Transformer l'anxiété liée au Coronavirus en vigilance

La crise du coronavirus (CV dans le texte ci-dessous) et les mesures de confinement peuvent créer une certaine anxiété. Le travail ci-dessous a été effectué avec une personne angoissée par tout ce qui se dit autour du coronavirus et surtout la manière de se comporter en rue et dans les magasins. Il consiste en un […]

Read More
Centre somatique et cognitif, le centrage

Un commentaire qui éclaire les participants aux formations AïkiCom qui me disent parfois: je ne "sens" pas mon centre somatique. Je ne sais pas quoi sentir Le centre somatique n'a pas de conscience de soi car il est essentiellement associé. Il faut dissocier pour créer la conscience, un observateur et un objet/personne observée. Le centre […]

Read More
Pleine conscience en interaction avec l'autre

L’Aïkido se pratique à deux. Un partenaire attaque et l’autre « fait sur lui » un mouvement. L’Aïki Mindfulness ou la Pleine conscience Aïki change notre attention et nous ramène à nous-même. Avec la Pleine Conscience Aïki je redeviens conscience d’agir et d’être. Et l’autre est là pour m’aider à revenir dans la présence. Il est à mon service.On est loin de l’apprentissage […]

Read More
On vit mieux sans compétition ni comparaison

Cela n'empêche pas de se lancer des défis

Read More
The monkey, the lion and the garden

This picture to illustrate how we live with our three centers. Our mind is like this monkey: playing, moving, making noise. Our emotional center is the lion of our life. It is coloring our experience, sometimes in a comfortable way, sometimes in a painful and bitter manner. And then there is our somatic center. The […]

Read More
Develop an internal culture to withstand external pressures

True stories, Chris Thorsen - part1 This article is part of a serie of stories of how aiki can be applied in business for better leadership. They show how business success depends on the spirit of the leaders, the way in which they source their power, and their willingness to be guided. Chris Thorsen and Richard […]

Read More
Fall in love ... stay there

Watch the full conference by clicking here

Read More
La Dimension Corporelle,Illusions et Réalité

LE TOUT AU MENTAL N’A PLUS D’AVENIR.LE TOUT AU CORPS EST UNE ARLÉSIENNE. LA RECHERCHE DANS LES APPROCHES SOMATIQUES N’AURA DE PERTINENCE QU’EN SOULIGNANT LA COMPLÉMENTARITÉ ENTRE LES QUALITÉS DU CORPS ET CELLES DE L’ESPRIT, PAS EN SUBSTITUANT L’UN À L’AUTRE. Nous assistons au développement d’un grand nombre d’approches qui tentent de s’approprier la dimension corporelle […]

Read More
1 2 3 15