Il y a de l'or dans l'ordinaire

Lorsqu'on interroge des personnes ayant vécu des moments difficiles, décès, accident, catastrophe et qu'on leur demande ce qui leur revient à l'esprit des moments de bonheur, tous évoquent des petits moments du quotidien, un sourire, une odeur de café le matin, le bruit d'une porte qui s'ouvre au retour du travail, un bisou devant la porte d'une école.

Jamais ils évoquent ces moments extraordinaires si attractifs et apparemment tellement désirés. L'envie de vivre des moments extraordinaires sensés nous apporter le bonheur peut nous faire passer à côté de ces précieux petits moments du quotidien. Ces instants ordinaires dont on ne goûte la saveur qu'une fois passés.

Nous avons le choix de les reconnaître au moment où nous les vivons ou de les éclipser en nous focalisant sur d'hypothétiques futurs moments intenses. Voir ces pépites même minuscules ou attendre le jackpot, un choix posé dans le présent.

Il y a de l'or dans l'ordinaire

Vous aimerez aussi

On vit mieux sans compétition ni comparaison
Cela n'empêche pas de se lancer des défis
Prendre la responsabilité de notre expérience
Article extrait et adapté du livre "Ne Cessez pas d'être gentils, soyez forts" Certains comportements nous énervent plus que tout. Ils ont cette capacité d’éveiller en nous ces parties de nous-mêmes que nous avons enfouies ou ces attitudes que nous ne nous sommes pas autorisées à vivre. Lorsqu’elles émergent, nous nous sentons en colère ou […]
Iceberg Aïki
Dans notre monde dominé par le visuel, c'est bien sûr les apparences qui attirent notre attention. Pourtant, lorsqu'il s'agit d'aïkido, nous remarquons que la réputation de l'aïkido n'est pas uniquement visuelle. C'est le cas également pour la plupart des arts martiaux mais sans doute encore plus pour l'aïkido. D'ailleurs ne parle-t-on pas d'art martial interne […]
Le courage d'être gentil
En assistant au désolant spectacle de nos politiques qui se disputent comme des chiffonniers au lieu d'oeuvrer à l'intérêt général, je me prends à me demander ce qu'il y aurait lieu de faire. Avoir le courage d'être gentil, d'être bienveillant en sachant que l'on peut être confronté à des personnes qui ont des agendas personnels ou des agendas cachés. Enseignant l'aïkido je développe son pendant dans le monde de la communication l'AïkiCom.
Méditation - La pleine conscience Aïki
Revenant d'une semaine de retraite de méditation, j'ai envie de partager cette vidéo vraiment comique, ou du moins qui amusera tout qui s'est essayé à la méditation.
Une grande âme est au-dessus de l’injure
Ne pas se laisser toucher par l'agression verbale - comme nous le ferions de l'agression physique - est la solution qu'adoptent ces grandes âmes dont nous parle Jean de la Bruyère. Mais cela ne nous épargne pas la question de la vulnérabilité qui nous caractérise lorsque nous voulons rester sensibles, c'est-à-dire connectés à la vie […]
La métaphore de l'arbre et ses racines
Il est courant de proposer de s'imaginer tel un arbre avec ses racines s'enfonçant dans le sol pour induire la sensation de stabilité, d'ancrage, déséquilibre. Cette métaphore de l'homme-arbre n'est jamais utilisée en AïkiCom. Pourquoi ? La raison est très simple. L'AïkiCom nous invite à être stable, dans un état d'équilibre. Mais cet équilibre est […]
Verticalité (1) - la tête comme les pieds
Envie de vous partager un ensemble d'éléments liés à la verticalité, qualité essentielle en AïkiCom. Dans ce post, je voudrais souligner que dans l'adoption de notre verticalité, nous avons tendance à penser à la qualité de nos appuis - nos pieds en contact avec le sol - sur lesquels se construit notre structure verticale. Notre […]
Gagner, je veux gagner !!
Vous est-il déjà arrivé de vivre une discussion tournant à la dispute puis, pris dans la tourni de l'altercation oublier le fond, la forme, le pourquoi du comment pour ne plus être qu'obnubilé par une idée: Gagner! Dans ces moments, la personne en face de vous n'existe plus, elle n'est que la cause de cette […]
1 2 3 8