poing de vue, point de vue

Comme il est fréquent d'exprimer un point de vue et d'entendre l'autre répliquer sur la défensive car le point de vue exprimé va à l'encontre du sien.

Lorsque la relation est bonne on se dit que l'on ferait mieux de changer de sujet pour éviter la polémique.

Pourtant nous restons avec cette envie de dire, de partager et de rendre possible un espace où l'échange des points de vue est possible sans se transformer en poings de vue.

Accueillir la différence n'est pas toujours facile pourtant c'est le cadeau qui nous permet de remarquer à quel point nous sommes embourbés dans nos modes de pensées habituels, combien nous filtrons pour ne pas voir ce qui perturbe notre manière de penser en rond.

Entendre le point de vue de l'autre et s'il est différent du mien, s'il vient heurter la mécanique de mes pensées, de mes croyances, en profiter pour revenir à moi,dans mon centre.

Accueillir l'autre dans sa différence. S'émerveiller de ce que chacun est riche de perspectives différentes et que celles-ci se complètent plus qu'elles ne s'opposent.

Sortir du piège de l'identification à mes pensées.

Je ne suis pas mes pensées même si celles-ci me sont chères. Je ne suis pas mes croyances mêmes si celles-ci sont évidentes.

Pour recouvrer mon autonomie, ma liberté de penser autrement, j'épouse un instant les paroles de l'autre, comme si elles étaient miennes, et de là, j'observe mes affirmations et je prends la mesure de ce qu'elles sont toujours plus étroites que lorsque je les observe depuis mon point du vue.

Par le petit bout, par le petit bout, par le petit bout de la lorgnette disait la chanson d'une ancienne émission humoristique.
Etymologiquement, la lorgnette était l'ouverture dans les éventails qui permettaient de voir sans être vu, de regarder sans se montrer