Aller dans le sens du flux que nous influençons

L'attitude Aïki nous invite à nous inscrire dans le flux de la vie, à percevoir le sens du courant de la rivière et à inscrire nos actions dans le fil de l’eau plutôt que de nous épuiser à vouloir aller à contre-courant
kayakeurLe kayakeur expérimenté a appris à s’orienter dans les flots tumulteux en suivant le courant tout en restant acteur. Il ne fait qu’un avec son kayak et chaque geste est appliqué pour s’orienter là où son regard le porte. Tourbillons, remous, rochers font partie du paysage dans lequel il évolue. Heureusement, la vie n’est pas toujours aussi exigeante et les kayakeurs de la vie que nous sommes peuvent également apprécier les moments calmes de la vie. A la différence de la métaphore du kayak dévalant la rivière, en vivant nous apportons de l’eau au moulin de la vie. D’une certaine manière, nous ne faisons pas que suivre le courant, nous l’influençons. Notre énergie vitale, le ki, alimente le courant, il l’oriente et lui donne inensité, couleur, rythme. Parmi les innombrables vidéos sur internet il en est une qui montre une petite fille vendant des paquets de mouchoirs en papier sur une place. Voyant une femme qui pleure sur un banc elle lui offre un paquet avec un tendre sourire. La femme en pleurs, touchée met le paquet de mouchoir en poche, frôle son téléphone portable et cela lui donne envie d’envoyer un texto à un ami. Celui-ci est au restaurant et heureux du message offre un généreux pourboire au garçon. Celui-ci s’en va faire quelques achats et en chemin voit une vieille dame qui vend des graines pour les pigeons et il lui offre son sourire ainsi qu’un billet. Avec ce billet la vieille dame achète de la viande et prépare un bon repas pour … la petite fille qui rentre d’avoir été vendre ses paquets de mouchoirs sur la place.