L'instant subtil de la bascule

fil sonnerie, entre le signalAu début d'une relation, on avance avec prudence. Quelles sont limites que je ne dois pas dépasser ? Que doit-on faire ensemble ou pas? A-t-elle envie que je l'accompagne ? Passera-t-on Noël dans sa famille ou dans la mienne?

On évolue à tâtons un peu comme ce jeu pour enfant où l'on tient une tige se terminant par un anneau métallique que l'on doit déplacer d'un bout à l'autre d'un fil métallique plié de manière compliquée et connecté à une sonnerie. Au début le parcours est facile, il suffit d'avancer. Puis cela se complique et les contorsions commencent jusqu'à l'inévitable sonnerie, le buzz qui nous indique que nous avons passé la limite.

Parfois la sonnerie retentit après coup.

"Je croyais que c'était bon pour toi si je ne t'accompagnais pas"

"Je pensais que tu aimais ce genre de film?"

Non seulement nous ne demandons pas à l'autre ce dont il a envie mais en plus nous n'exprimons ce que nous croyons avoir deviné.
Un peu comme si cela relevait de l'évidence. La vie est faite d'une multitude de détails. Autant de choses qui peuvent être reçues plus ou moins bien.

Au début, nous filtrons et ne retenons que ce qui nous plait. On passe déjà si peu de temps ensemble!

Puis, avec le temps,  ces petites choses, ces détails changent de nature pour devenir des agaceries. Un exemple devenu mythique? Le tube de dentifrice!

Pourtant tout était là depuis le premier jour, depuis le premier sourire, le tube de la discorde, celui par qui tout peut basculer et nous ramener dans la dure réalité des choses.

S’il est clair que l’on ne peut pas tout dire, tout demander et faire de chaque détail de la vie un point à l’ordre du jour, il reste à développer cette sensibilité personnelle, dans la connexion à l’autre, qui nous fait détecter ce moment subtil de la bascule.

note: le tube est une image tirée du livre "Agacements" de Jean-Claude Kaufmann à lire avec plaisir

 
 

Vous aimerez aussi

Management par le stress ou harcèlement moral
Votre patron vous fait souffrir, s'agit-il de harcèlement moral ou d'une forme de management par le stress Un peu de pression sur les cadres et salariés d’une entreprise les rend plus efficaces, c’est le slogan qui sous-tend le management par le stress. Cette stratégie ne peut apporter un rendement supérieur que pendant un temps limité. Lorsque la pression est continue l’impact sur la motivation et la santé des gens devient considérable. A partir de quand peut-on considérer que l’on passe du management par le stress au harcèlement moral ? Le harcèlement moral est devenu une préoccupation très présente dans les entreprises mais n’a fait qu’ouvrir le vaste sujet du bien-être au travail et de son contraire : la souffrance au travail. Un certain nombre d’indices permettent de nous aider à distinguer le harcèlement moral du management par le stress.
La communication et le couple
Communiquons, communiquons ! C'est certainement l'invitation la plus entendue à notre époque. Et curieusement l'intérêt croissant pour la communication s'accompagne d'un nombre croissant de couples qui divorcent ou se séparent.
Savoir dire non
Il n'est pas toujours évident de dire non dans les relations de couples. Pourtant dire non est essentiel dans les relations. Au-delà de l'expression de notre individualité et de notre différence par rapport à l'autre c'est surtout la garantie que nos oui seront de vrais oui.
Prendre la responsabilité de notre expérience
Article extrait et adapté du livre "Ne Cessez pas d'être gentils, soyez forts" Certains comportements nous énervent plus que tout. Ils ont cette capacité d’éveiller en nous ces parties de nous-mêmes que nous avons enfouies ou ces attitudes que nous ne nous sommes pas autorisées à vivre. Lorsqu’elles émergent, nous nous sentons en colère ou […]
La bienveillance secret des équipes les plus productives
Dans une étude réalisée au sein de la célèbre entreprise Google en 2012, des chercheurs ont cherché à identifier ce qui distingue les équipes performantes des autres. Au final, il s'avère que c'est la sécurité psychologique qui est le facteur déterminant. Cette sécurité psychologique est un des effets induits par les nouvelles formes de leadership […]
Les risques dans la relation amoureuse
Quelle est l’expérience la plus risquée parmi la liste suivante : descente d’une piste noire en ski, saut à l’élastique, conduire une formule 1 ou nouer une relation amoureuse ? Il ne viendrait pas à grand monde d’opter pour la dernière option. Pourtant on ne peut pas dire que cela soit sans risque. D’ailleurs ne parle-t-on pas d’une aventure amoureuse ? S’il y a des risques quels sont-ils ? Parcourons-en quelques uns.
Savoir où l'on veut aller
Comment aller vers le changement que l'on souhaîte, si la destination n'est pas claire? La première tâche du coach est de définir l'objectif que veut atteindre le client. La première tâche du mentor est de clarifier les valeurs et la mission du client et de l'assister dans le processus d'émergence des objectifs qui l'aideront à […]
L'amour ne libère pas
« L’amour véritable ne retient pas, il libère. » Début d’une citation de Frédéric Lenoir sensée rencontrer l’assentiment de tous les lecteurs. Et bien non, je ne suis pas d’accord. Je crois au contraire que l'amour retient, qu'il ne libère pas. Qu’il restreint nos choix. Mais c'est de plein gré et avec une joie infinie. Quand nous […]
1 2 3 5