Le temps libéré

Lorsque l'on court tous les jours après le temps, les rendez-vous, les contraintes. Lorsque même les loisirs prennent la forme d'un rendez-vous et lorsqu'enfin on peut se laisser ... à respirer, on en vient à espérer de libérer un peu de temps pour prendre le temps plutôt que ce soit lui qui nous prenne.
Vient alors cette plage de temps libre qui nous fait prendre conscience que nous sommes comme groggy, saoulé d'activité. La désintox est un processus pénible. Le temps libéré devient comme une angoisse nouvelle, comme une peur du vide. Le mental se tourne à gauche, à droite, cherchant à être repris en main par une urgence quelconque, une sonnerie rappelant la prochaine échéance, le tut-tut-tut-tuut-tuut-tut-tut-tut d'un sms salvateur. Et si rien ne vient il nous reste le courriel et si celui-là reste lettre morte il reste les réseaux sociaux où là il se passe toujours quelque chose. Ouf!
Quelques videos youtubes plus loin, quelques citations automatiques plus loin, quelques "j'aime" plus loin le problème reste le même ... avec quelques heures de moins.
Identifier les bouffeurs de temps, partir à la recherche du temps vide. Se lacher tel le parachutiste plongeant dans le vide en chute libre. Sentir le remue-ménage intérieur, l'accueillir avec tendresse et curiosité comme lorsque, dans une artère commerciale bondée de monde, on reconnait à distance une personne connue dans la foule, un visage familier masqué par les inconnus en mouvement. S'arrêter, respirer et attendre la rencontre.
Soudain l'espace temps devient plus ample, plus vaste. Retour à une forme de l'essentiel, ce qui reste lorsque le superficiel s'efface.
Dans ce nouveau paysage les choses essentielles se distinguent: une personne chère, une relation précieuse, une pensée oubliée, un projet qui n'attend plus que nous.
Continuer de ne rien faire, que la vase retombe et que l'eau redevienne claire pour voir à nouveau que l'étang (l'étant) est plein de vie.

 
 

Vous aimerez aussi

Aider, recette de la réussite, Helping, the key to success
Successful people are always looking for opportunities to help others. Unsuccessful people are always asking, “What’s in it for me?” Les personnes qui réussissent cherchent toujours des opportunités d'aider les autres. Les personnes qui échouent se demandent toujours "Qu'est-ce que ça me rapporte?"
Quand l'enfant bascule dans la violence
Les parents confrontés à leurs enfants qui ont des comportements violents ou destructeurs se retrouvent dépourvus. Que faire ? S'ils tentent de tenir tête, de réprimander, de menacer ou de punir, leur enfant réagit de la même manière et c'est l'escalade. En tant qu'adulte, ils tentent alors d'enrayer cette spirale de violence en optant pour […]
Le conte du colibri: je fais ma part
D'où vient ce conte ? Qui peut le dire? Mais l'histoire est trop belle pour ne pas la répéter tant elle revient l'attitude Aïki qui cherche non seulement à plus de paix en soi mais aussi avec les autres et contribuer ainsi à un monde plus solidaire, dans l'écoute et le respect. Un immense incendie […]
Aller dans le sens du flux que nous influençons
Vivre l'attitude Aïki c'est vivre dans le flux de la vie, un flux que nous influençons par la qualité de nos actes
On vit mieux sans compétition ni comparaison
Cela n'empêche pas de se lancer des défis
Le pouvoir des mots
Relevé ce jour ce texte de Koretoshi Maruyama, fondateur de l'Aikido Yuishinkai. Yushin veut dire "je suis l'esprit en soi". Maruyama a développé cette école d'aïkido après une période intense de méditation et d'étude philosophique. Sa réflexion nourrit l'approche AikiCom même si les deux approches sont distinctes (je n'ai aucune connaissance de la spécificité de l'Aikido Yushinkai). Je livre cet extrait en précisant déjà que l'idée qu'il traduit est sans doute un raccourci de la pensée de son auteur et qu'il ouvre tout une réflexion que je partagerai via les commentaires de cet article.
AïkiCom et les 4 éléments
Une vidéo qui vous présente les 4 éléments découverts lors d'une formation "embodiment" dirigée par Mark Walsh. Les 4 éléments, c'est l'air, la terre, l'eau et le feu. Chacun de ces éléments traduisent des qualités comme des défauts pour des tempéraments-types. Cette vidéo les explore et les met en lien avec les modèles de l'AïkiCom
Entrer dans la vie, le principe irimi
La vie nous appelle à nous lancer, à quitter notre zone de confort, à oser la rencontre. C'est ça le principe irimi! illustré par une fantastique video
Être dans le flux (1) - percevoir
Vous avez sans doute déjà vécu ces moments où tout semble aller de soi. Vous pensez à quelqu'un et il ou elle vous téléphone. Vous cherchez une place de parking et un conducteur démarre comme pour vous céder la place. Vous lancez un projet et vous croisez des personnes intéressées vous proposent d'y collaborer. Ces moments sont forts, intenses, interpellants. L'Univers s'est-il modifié pour vous aider ou quelque chose dans votre manière de penser a changé?
La bienveillance en péril
Ainsi donc, nous sommes tous émus par des actes de bienveillance. Nous aimons la solidarité, la compassion, les actes de bienveillance. Et puis nous sommes témoins d'actes atroces comme ceux commis à Palmyre et là la bête qui est en nous se réveille et nous nous surprenons à vouloir les éliminer ces barbares. Des événements […]
1 2 3 8