la porte d'ascenceur

ascenceur0 Vivre dans la présence, du moins le plus possible.

En tout cas saisir chaque instant que la vie offre pour revenir à soi et s'ouvrir à ce qui se présente. Je rentre dans cet ascenceur, me retourne appuie sur le bouton du cinquième étage et regarde le couloir et la rue en attendant que la porte se ferme.

J'utilise ce moment pour revenir dans mon centre ce qui a pour effet d'amplifier mon acuité sensorielle à tout événement pouvant se produire.

La porte se ferme me coupant de la vue et j'ai cette sensation de perte. Une porte qui se ferme n'est-ce pas une opportunité perdue, un choix qui se dérobe?

Et lorsque l'ascenceur se met en mouvement et s'élève je prends conscience que si cette porte ne s'était pas fermée je n'aurais pas pu m'élever pour aller là où je voulais aller. Etrange sensation que cette prise de conscience que cette sensation quasi-désagréable de perdre une opportunité par cette porte qui se ferme soit le point de départ pour autre chose, ce que je veux, pour déboucher sur une autre porte que je ne vois pas encore et qui s'ouvrira ...  le moment venu!