Corps Business

L’AïkiCom pour l’entreprise

La dimension corporelle dans les relations interpersonnelles au travail

Le corps en action pour un leadership efficace et empathique

La coopération par la bienveillance martiale

 « C’est lorsque son comportement est en accord avec son discours que le leader est inspirant et génère engagement et confiance. »
Explorer les dynamiques corporelles qui se déclenchent dans les moments de tension et les remplacer par de nouvelles attitudes.

Les compétences en matière de communication, d’intelligence émotionnelle, de gestion des conflits ou du stress peuvent être apprises mais pour y accéder dans les moments difficiles, elles doivent être « in-corporées ». L’AïkiCom® propose une pratique corporelle inspirée de l’aïkido pour vivre par le corps en mouvement les principes d’une communication saine. La dimension martiale de l’aïkido qui a pour but de désarmer l’agressivité et revenir au dialogue est particulièrement inspirante pour nourrir un climat de travail constructif même dans les moments de crise.
Les formations AïkiCom® proposent de lier les modèles et outils de communication et de gestion des conflits au geste et aux sensations corporelles.

Objectif

Les formations AïkiCom® alternent présentation de modèles de communication et de gestion de conflit et expérimentation corporelle pour les vivre et les « in-corporer ».

Les compétences de base :
  • Revenir à soi, conscience du corps, centrage
  • Présence à soi et l’autre, la vigilance martiale sans tension
  • Répondre à l’agression sans escalade
  • Restaurer le dialogue dans la sécurité
Intelligence somatique
  • Identifier les situations inadéquates
  • L’Aïkisphère® : le corps est notre boussole
  • Définir son objectif, orienter son action pour l’atteindre
  • Développer la coopération dans l’organisation
  • Les conditions d’une culture de coopération bienveillante et efficace
  • Mener des discussions difficiles
Gestion émotionnelle

L’AïkiCom® propose une manière originale de découvrir la gestion émotionnelle par des mises en situations de « combat » contrôlées avec sabres de bois qui activent nos émotions (peur d’être touché, appréhension face à un partenaire avec sabre de bois) et sont le point de départ pour identifier comment se déclenchent nos stratégies de survie et en expérimenter de nouvelles pour éviter l’escalade et favoriser le retour au dialogue.