Cours régulier d’AïkiCom – Aïkido

L’AïkiCom est une pratique corporelle qui nous fait expérimenter par le corps en mouvement les principes de l’attitude Aïki.
Beaucoup sont réticents à l’idée de pratiquer l’aïkido. L’idée de devoir chuter, de pratiquer dans un dojo avec l’idée de self-défense, de subir des torsions et autres immobilisations n’est pas évidente pour toutes et tous.
Pourtant nombreux sont ceux qui désirent apprendre les principes aïki de manière corporelle mais sans pour cela devoir passer par une pratique physique exigente.

L’AïkiCom proposé dans les cours réguliers à Namur et Bruxelles vous donne la possibilité de découvrir les principes Aïki en respectant votre corps et en allant directement à l’essentiel. Lors de ces cours, nous vous présentons les gestes, les mouvements, les déplacements, les sensations qui illustrent les principes qui sont appliqués en aïkido mais que vous ne découvrirez qu’après de longues années de pratique si votre corps vous le permet.

Deux niveaux de pratiques sont proposés:

Aïkimochi: aikido « classique » dans la conscience et la sensation du geste juste

Objectif: pratique consciente de l’aïkido

Mochi vient du verbe japonais « motsu » qui veut dire saisir, prendre. « Mochi » est le participe passé qui veut dire saisi, pris. « Aïki » Mochi » veut donc dire qui a saisi le sens de l’Aïki, le « feeling Aïki ».

Les cours d’Aïkimochi ou d’aikido dans la conscience sont comparables aux cours d’aikido « classiques ». On y apprend et exécute les techniques de l’aïkido mais présentées de manière à prendre conscience des principes qui les sous-tendent. Les techniques ne sont donc pas des objectifs en soi, elles ne sont qu’un moyen d’apprendre à vivre l’aïki en restant proche de la pratique que l’on peut voir dans tous les dojos d’aikido du monde entier.
Cette pratique vous est proposée tous les mardis dans le dojo « Kimochi » de Namur (Jambes) ainsi qu’un jeudi sur deux à Sport City à Woluwe Saint-Pierre (Bruxelles).

En savoir plus: le site du « Kimochi » de Namur (Jambes)

AïkiCom: aïkicom, aïkido sans chute, no fall aikido

Objectif: apprendre à vivre l’attitude l’aïki au quotidien

Les cours réguliers d’AïkiCom ne ressemblent pas à des cours d’aïkido. Ils se pratiquent sans tatami, sans gi (la tenue d’aïkido appelée couramment kimono avec ou sans le hakama, jupe culotte noire porté au-dessus du gi).
Le travail est, en termes d’intensité physique plus proche du tai chi ou chi kong que de l’aïkido pratiqué couramment. Il se pratique seul ou à deux, sans chute, ni sollicitations articulaires excessives.
L’objectif n’est pas d’apprendre les techniques de l’aïkido mais d’exécuter des mouvements tirés des techniques de l’aïkido pour expérimenter corporellement les principes de l’aïkido.
Exercices de pleine conscience, méditation, respiration, gestes exécutés seuls ou à deux, travail avec le sabre de bois (bokken) s’alternent pour vivre l’Aïki de manière optimale et en garder ainsi la mémoire corporelle pour vivre au quotidien la martialité bienveillante. À ce travail corporel s’ajoute des exercices verbaux pour apprendre à appliquer les principes de l’Aïki avec les mots.

Ces cours sont proposés à Bruxelles (Woluwe Saint-Pierre). Cliquez ici pour en savoir plus