Christian Vanhenten

Marié, père de deux enfants
Ingénieur, informaticien, spécialisé en modélisation des processus et gestion du changement
Maître-praticien en PNL, formé à l’hypnose éricksonienne, la CNV, le clean language, l’EFT,..
Créateur de la Meta PNL et de l’AikiCom
Auteur du livre « Ne Cessez pas d’être gentils soyez forts »
Formateur, coach, conférencier

Qui suis-je ?

Je suis un curieux de la vie, un insatiable explorateur de sa dimension humaine en lien avec l’environnement et nourri de la richesse des innombrables relations avec mes proches, amis, connaissances et personnes rencontrées au hasard des expériences.
Apprendre c’est vivre, c’est le moteur qui m’a emmené sur le chemin qui est le mien pour me rapprocher pas à pas de qui je suis.
J’ai cheminé au gré de mes rencontres, des formations suivies et de mes lectures sur la voie du changement et de l’évolution qu’il nous est possible d’emprunter pour réaliser ce qui me parait essentiel: l’épanouissement de l’être plongé dans son quotidien et la réalité.

Mon chemin

Ma première vie professionnelle est empreinte de pragmatisme, de technicité et de rigueur scientifique. Ingénieur de formation je me suis tourné vers l’informatique pour m’orienter vers l’humain. Ce parcours commencé dans la technologie, s’est intéressé à l’intelligence que produisent les technologies de l’information, pour s’adresser ensuite à l’être humain qui en est la finalité.
Puis progressivement la technologie a disparu pour ne laisser au centre que la personne dans sa complexité et sa richesse d’âme.

Alors que j’exerçais encore mon métier d’ingénieur, j’ai commencé à étudier les innombrables facettes qui font notre humanité. Comment nous changeons ou faisons du sur place, comment nous donnons sens à notre expérience, comment nous interagissons, autant de thème qui depuis les années 80 n’ont cessé de me passionner.

PNL

La PNL a sans doute été la formation qui m’a le plus marqué dans sa dimension d’étude de l’expérience subjective. Découvrir comment nous donnons sens à ce que nous vivons et comment développer les moyens pour changer ce que nous voulons changer fut un révélateur pour comprendre comment re-devenir acteur de notre vie et surtout de notre manière de voir le monde. Je me suis particulièrement passionné pour la modélisation, processus au coeur de la PNL qui cherche à identifier dans un comportement ce qui fait qu’il est efficace ou ne l’est pas. Cela m’a amené à définir en 2001 la Meta PNL pour travailler plus spécifiquement sur la modélisation qui est de plus en plus laissé pour compte dans les formations PNL plus intéressées dans les applications (lire à ce sujet les niveaux logiques de la PNL).

L’aïkido, hobby ou préparation à la vie

Lorsque j’ai foulé pour la première fois le tatami du dojo d’aïkido de mon père, je n’imaginais pas que cette activité physique – qui n’était du haut de mes 12 ans qu’une technique de self-defense –  allait influencer ma vision du monde.

Peu intéressé par le système de grades qui selon moi détourne de l’esprit fondamental de l’aïkido, j’ai néanmoins obtenu le 3è dan aïkido de l’Aïkikai de Tokyo essentiellement pour faire plaisir aux élèves de mon dojo de Namur. C’est dans ce dojo que depuis 1997 je propose de découvrir ce bel art martial sous un angle différent avec comme objectif d’en découvrir les principes pour les appliquer au quotidien plutôt que comme une technique d’auto-défense. 

Naissance de l’AïkiCom

C’est lors de ma première formation à l’hypnose éricksonienne animée par Stephen Gilligan que le déclic s’est produit. Soudain ces années de pratique se sont inscrites dans mon cheminement personnel global. Ce fut la pièce qui complète le puzzle. La dimension corporelle de la pratique de  l’aïkido et l’éthique qui sous tend ce bel art martial sont venues compléter les savoirs et savoir-être découverts et appris dans les innombrables séminaires et formations suivies dans le domaine du changement et de l’évolution personnelle.

PNL, hypnose éricksonienne (et particulièrement à la self-relation therapy de Stephen Gilligan, élève direct de Milton Erickson, CNV et tant d’autres approches connexes ont métamorphosé ma vision de l’aïkido et m’ont amené à créer l’AïkiCom en tant qu’approche globale de l’être.
L’AïkiCom est le produit de la modélisation PNL de la pratique de l’aïkido

Pass it on

C’est en 2011 que j’ai fait le choix de me consacrer à temps plein au développement de l’AïkiCom, à la formation et au coaching.
En 2014, j’ai publié le livre  « Ne cessez pas d’être gentils soyez forts » qui décrit les principes de l’AïkiCom. Une traduction en anglais verra le jour en 2016, accompagnée de la réédition de la version française.

Le développement et la diffusion de l’AïkiCom est pour moi un engagement, un juste retour à la vie pour tout ce que j’ai eu l’occasion de rencontrer, de pratiquer, d’apprendre et d’expérimenter. Il m’apparait plus que jamais nécessaire de contribuer à transformer le mode de vie et de pensée dualiste, paternaliste, concurrentiel, égocentré pour nourrir des relations empathiques, rendre possible la coopération, rappeler que nous sommes interconnectés et interdépendants.
J’ai à coeur de faire connaître cette approche de martialité bienveillante essentielle dans le monde actuel où celles et ceux qui veulent vivre en accord avec ces nouvelles valeurs résumées par le terme de bienveillance doivent pouvoir garder la martialité nécessaire pour rester eux-mêmes face aux tenants du paradigme compétitif et concurrentiel dominant qui ne voient bien souvent dans la gentilles qu’une forme de faiblesse ou de naïveté.

Bienveillance militante

En 2009, j’ai rejoint et été membre du board of directors de l’association américaine Aïki Extensions, une association qui veut favoriser le développement des applications de l’aïkido en dehors des dojos, lieux traditionnel de la pratique de l’aïkido. Dans ce cadre, j’ai contribué au développement de la Semaine Internationale Aïki pour la Paix (International Aiki Peace Week) qui invite les dojos d’aïkido du monde entier, durant une semaine, à centrer leur pratique sur la paix. Depuis 2013, je contribue au développement d’un réseau international de Dojos de Paix (Peace Dojo International)
En 2014, j’ai créé une nouvelle association (Aiki Life) qui a pour but de créer un réseau de pairs qui se consacrent au développement d’applications de l’aïkido à la vie de tous les jours, chez soi, en famille, dans le système éducatif, au travail, etc.

La vie Aïki

Le côté exotique du terme aïki(*) ne peut faire oublier qu’il incarne un mode de vie, une manière d’aborder les contrariétés et les conflits que la vie nous apporte, sans s’y opposer et en agissant pour transformer l’opposition en opportunité. Lorsque cette pratique est intégrée au quotidien, le quotidien se transforme. La cohérence étant pour moi une valeur essentielle, j’ai à coeur, depuis la création de l’AïkiCom, de vivre en accord avec ses principes. J’essaie, en tout cas, car une autre valeur guide mon parcours: le pragmatisme. Si les beaux principes m’enthousiasment, si les utopies, les promesse d’éveil me font planer, j’ai à coeur de rester ancrer dans la réalité sans fatalisme mais sans quête d’une hypothétique perfection. Nous vivons dans un monde difficile et la dimension martiale qui donne l’énergie de défendre les valeurs auxquelles nous tenons est plus que jamais nécessaire pour favoriser les modes de vie centrés autour du paradigme de connexion, d’empathie, d’éco-psycho-spiritualité qui nous replace au sein de notre communauté, de notre société, au sein de la nature et plus que jamais partie intégrante d’un tout. L’AïkiCom me rappelle chaque jour que ces belles paroles n’ont de sens que s’ils se concrétisent au quotidien, dans les menus détails, dans les petites contrariétés et les crises de vie.
C’est ce qui m’anime et me pousse à le partager

(*) Aïki vient du japonais , harmonie, concordance, bienveillance et ki qui est l’énergie de vie qui nous met en mouvement. Aïki peut être compris comme la mobilisation de notre énergie pour restaurer la bienveillance, réconcilier, réharmoniser